September 20, 2021

Prix ​​de la randonnée, marketing noir, thésaurisation de la criminalité des bouteilles d’oxygène au Kerala



Prix ​​de la randonnée, marketing noir, thésaurisation de la criminalité des bouteilles d'oxygène au Kerala


© Fourni par News18
Prix ​​de la randonnée, marketing noir, thésaurisation de la criminalité des bouteilles d’oxygène au Kerala

Le gouvernement du Kerala a émis une ordonnance contre l’augmentation du prix, la thésaurisation ou la commercialisation noire des bouteilles d’oxygène dans l’État. Tout type de violation justifiera une action en vertu de la loi sur la gestion des catastrophes et de la loi sur les maladies épidémiques du Kerala.

L’ordre émis par le secrétaire en chef VP Joy stipule qu’aucune pénurie artificielle ne doit être créée par la thésaurisation ou d’autres moyens illégaux par toute personne ou entité traitant de telles bouteilles.

Cela survient alors que les cas de Covid connaissent une recrudescence dans l’État avec environ 42 464 testés positifs jeudi. Le taux de positivité du test est de 27,28%. Le Kerala a également signalé 63 décès jeudi, avec un total de 5 628 décès dans l’État.

Voici les instructions du décret gouvernemental:

Le marketing noir ou la vente non comptabilisée, le profit en augmentant le prix en cas de pénurie perçue et d’autres pratiques contraires à l’éthique tout en traitant de l’oxygène médical ou de la bouteille qui sauvent des vies sont strictement interdits. La conversion des bouteilles d’oxygène industrielles et des bouteilles de gaz non toxiques et ininflammables (azote, hélium et argon) en bouteilles d’oxygène médical doit être effectuée en suivant strictement les SOP approuvées par PESO.

Les personnes ou entités détenant des bouteilles industrielles doivent les remettre au plus tôt au collecteur d’arrondissement, au président DDMA ou à la personne autorisée par le président.

Le DDMAS peut prendre des mesures pour réquisitionner et collecter / saisir les bouteilles industrielles du type ci-dessus, les convertir conformément aux SOP et utiliser des bouteilles industrielles (d’oxygène, d’azote, d’hélium et d’argon industriels) à des fins médicales.

Toutes les personnes et entités de la chaîne d’approvisionnement et les utilisateurs finaux doivent dûment signaler le stock d’oxygène aux autorités du gouvernement au fur et à mesure de leur demande, sans omission, pour la gestion efficace de l’approvisionnement en oxygène médical dans l’État et coopérer avec les inspections par des personnes autorisées.

Un magistrat exécutif sera affecté par les collecteurs de district dans toutes les principales installations de stockage d’oxygène médical et stations de remplissage pour surveiller l’approvisionnement et la distribution d’oxygène à partir de ces installations.

Le transport des stocks d’oxygène des installations de stockage vers les districts via des camions-citernes doit être effectué selon le calendrier approuvé par l’officier spécial affiché à la référence ci-dessus.

Un couloir vert doit être prévu pour le transport rapide et en douceur des camions-citernes à oxygène et des véhicules transportant des bouteilles d’oxygène.

La violation de la commande et la thésaurisation des bouteilles d’oxygène médical (pleines ou vides), le marketing noir et le profit par des moyens illégaux, la non-divulgation du stock d’oxygène lorsque recherché par les autorités gouvernementales, seront des infractions en vertu de la loi de 2005 sur la gestion des catastrophes. Le DDMAS, la police, le Département de l’industrie, de la santé et le PESO peuvent engager des mesures contre la violation de ces ordonnances en vertu des dispositions pertinentes de la loi de 2005 sur la gestion des catastrophes, de l’ordonnance sur les maladies épidémiques du Kerala, 2020 et d’autres dispositions pertinentes de la loi.

Lire tous les Dernières nouvelles, dernières nouvelles et Actualités du coronavirus ici