November 29, 2021

Freedom Bear retrouvé après s’être perdu sur Appalachian Trail – Waynesboro Record Herald

Julie E. Greene

Freedom Bear, comme l’appellent Walt et Andrew Sauers, a parcouru le monde avec son père et son fils lorsqu’ils ont servi dans la marine.

Le Beanie Baby rembourré en camouflage est allé à Londres, au Koweït et au Japon. Il a volé en Irak et a navigué sur un porte-avions dans le golfe Persique.

Mais lorsque les hommes de Floride ont récemment parcouru le sentier des Appalaches au nord, près de la ligne d’état Maryland-Pennsylvanie, Freedom Bear s’est perdu.

Sa petite tête douce et ses bras pendaient hors du sac à dos de Walt Sauers “comme s’il cherchait d’où nous venons de venir”, a déclaré Sauers, 55 ans, de Tampa.

Walt et Andrew se sont arrêtés près de la ligne Mason-Dixon pour prendre une photo, puis sont arrivés au camp jeudi soir et ont réalisé que l’ours était parti.

Walt Sauers, à gauche, a retrouvé Freedom Bear après que Christopher Firme ait trouvé l'animal en peluche sur le sentier des Appalaches.

“C’était déprimant parce que … il a fait le tour du monde avec moi et lors de deux déploiements”, a déclaré Sauers, qui a servi dans la Réserve navale.

L’épouse de Sauers, Cathy, et ses fils, Andrew et Matthew, lui ont donné l’ours après les attaques terroristes du 11 septembre lorsque Walt a été déployé à Londres. Freedom Bear est allé avec Sauers lorsqu’il est devenu manutentionnaire, volant en Irak depuis le Koweït pour livrer des véhicules résistants aux mines et protégés contre les embuscades, ou MRAP, a déclaré Sauers.